Environnement

COUV oceplast lutte contre la pollution plastique-min

Quand Océwood lutte contre la pollution plastique

| Environnement

Les enjeux du recyclage nous rattrapent jusque sur les plages : devenus de véritables dépotoirs à ciel ouvert, les océans sont le réceptacle de centaines de milliers de tonnes de matières plastiques non recyclées, sans parler de toutes les menuiseries PVC en fin de vie tout simplement enfouies...

7e continent
Le "7e continent", une interminable île de déchets dans le Pacifique Nord

 

La situation n’est pourtant pas inéluctable : le recyclage est une solution qui a fait ses preuves, et qui permet de revaloriser les déchets plutôt que de simplement les enfouir ou les détruire. En première ligne sur le sujet, le secteur de la plasturgie a su innover. Car contrairement aux idées reçues, il ne faut pas oublier que les plastiques ont été une vraie révolution et apportent des bénéfices dans notre quotidien via des innovations permanentes et ce dans tous les secteurs (transport, santé, bâtiment, etc.). N'oublions pas en effet qu'ils offrent une combinaison exceptionnelle de performances techniques, économiques ou encore sanitaires et que la vraie source du problème réside encore dans leur tri, leur récolte et leur transformation. 

A travers sa marque Océwood®, la société OCEPLAST a à coeur d'être un acteur engagé dans la plasturgie écoresponsable et labellisée « Origine France Garantie », et ainsi concilier protection de l’environnement, esthétique, praticité et engagement citoyen. Pour cela, elle s'est entourée de partenaires emblématiques du monde de la collecte et du traitement de déchets plastiques. 

 

Des matières issues de l'économie circulaire

Fabriquées en France, dans son usine vendéenne (à Aizenay), les gammes de lames de clôture et de terrasse coextrudées Océwood® (Boréale Plus, Optima Plus, Optima Eko) sont conçues en composite pour des produits résistants et esthétiques. Le matériau utilisé est composé d’une fibre cellulosique issue de la culture du lin mélangée à du PVC recyclé.

Par divers procédés dont certains brevetés, le produit est ensuite recouvert d’une peau en PVC pigmenté qui assure esthétique et facilité d’entretien. OCEPLAST utilise un PVC recyclé et micronisé à partir de chutes de PVC broyé, issu de toute une filière allant du tri au retraitement en passant par la collecte.

 


"100% de nos déchets sont recyclés" - Bertrand DUBIN, Co-gérant OCEPLAST. Reportage France 3 Maine.

 

Découvrez tout le process de récolte, de tri et de traitement du PVC (Source : Suez Group)

 

 

Quand le Design renouvelle le Recyclage

Si l'utilisation du PVC recyclé dans des produits composites est un procédé particulièrement compliqué, proposer aux clients un produit fini à base de recyclé qui soit vraiment esthétique peut l'être tout autant ! C'est à travers une démarche de Design Thinking que la marque Océwood a su aboutir à une gamme qui combine Design et éco-responsabilité, comme le montre la gamme de Clôture Boréale Design : La peau protectrice en PVC qui recouvre la lame de clôture offre d’innombrables possibilités de textures et de nuances proche du bois naturel. Quant à sa collection de lames décoratives (en aluminium ajouré, dépolies, adhésives…), elle permet de composer des solutions sur mesure en rehaussant l’esthétique des produits de base recyclés.

grande palissade composite bord de mer avec lames alu deco-min
Les gammes Boréale Design (Clôture composite) et Optima Eko (Terrasse composite) sont composées de PVC recyclé. Leur process de finition breveté permet d'obtenir des produits particulièrement qualitatifs en matière de finition et de Design. 

 

Un sourcing Local

Pour la société OCEPLAST, il était aussi fondamental d'aller au bout de sa démarche de sourcing de lin et de PVC recyclé. Elle a donc choisi de privilégier son écosystème local en collaborant avec des fournisseur situés à moins de 150 km de son usine, afin de réduire son impact environnemental et ses émissions de CO2. 

bilan carbone
La matière première des produits en composite Océwood est sourcée localement, afin de réduire l'impact environnemental et de favoriser l'économie régionale. 

 

 

Changeons nos habitudes

« Tout cela n’est possible que si un mouvement éco-citoyen se développe par rapport au tri. Car les industriels, eux, ont tout à fait les moyens d’innover et d’agir en faveur du recyclage », explique Bertrand Dubin, notre co-gérant. 

En savoir + sur www.ocewood.fr

 

 

Articles liés

 

ocewood choisi le lin  ecoconception-min  nouvelle generation de terrasses composites-min

 

Tags : environnement;
Auteur : Marine Tendances C.
Mon objectif? Dénicher les bonnes idées d'aménagement extérieur, vous faire découvrir de belles marques Made In France et vous donner de bonnes astuces en matière de Terrasse et Clôture Composite!
Retour
lien