Qu'est-ce que le bois composite ?

Qu'est-ce que le bois composite ?

Publié le : 20/11/2013 00:00:00
Catégories : Bois composite

Ni tout à fait bois, ni tout à fait plastique, le bois composite est encore un matériau peu maîtrisé par le grand public. Pourtant, il dispose de nombreuses propriétés mécaniques. Aujourd'hui, on vous dit tout sur ce matériau innovant !

Un peu d'histoire...

L'histoire raconte qu'un importateur de bois japonais, Nishibori Sadao, inventa le bois composite comme alternative au bois exotique, victime de déforestation massive. Le bois composite est aujourd'hui très utilisé au Japon pour tous types d'aménagement extérieurs (Plus de 60% des aménagements extérieurs bois !), tant pour sa visée écologique que pour ses propriétés mécaniques, mais a connu ses premières évolutions aux Etats Unis, pour arriver en Europe dans les années 2000.

Définition

Si on simplifie à l'extrême, le bois composite est un matériau constitué de matière plastique d'une part et de fibre végétale (farine de bois, anas de lin, chanvre, le bambou, râfle de maïs...) d'autre part, complétés par des pigments (pour la couleur), des additifs (agents antifongiques, lubrifiants pour faciliter le process), et d'une charge minérale.

>>  La matière plastique confère au bois composite ses principaux attributs mécaniques. 3 types de polymères sont principalement utilisés par les fabricants, tous 3 issus de la pétrochimie :

  • Le PVC, généralement utilisé dans le bâtiment (notamment en menuiserie)
  • Le PE (polyéthylène), très utilisé en sacherie
  • Le PP (polypropylène), qui sert beaucoup pour l'emballage alimentaire.

Voici un tableau comparatif des polymères PVC, PE et PP :

PE PP PVC
Densité 0.95 0.90 De 1.4 à 1.5
Module élasticité en traction (Norme NFT51-034) De 0.5 à 1.1 Gpa De 0.7 à 1.5 Gpa 3.5 Gpa
Module de flexion (Norme ISO 178) 1.25 Gpa De 0.5 à 1.4 Gpa De 2.2 à 3.5 Gpa
Dureté Shore D (Norme T51-109) 70 65 80
Coefficient dilatation thermique (NFT 51-221) en 10-5 K-1 De 12 à 18 11 De 5 à 8
Inflammabilité Continue avec ou sans flamme Continue avec ou sans flamme

Arrêt immédiat sans flamme

Applications Sacherie, bâches, Réservoirs carburant Emballage alimentaire, Pare-choc automobile

Profilés de bâtiment

Canalisation
Qualités reconnues

Perméabilité à l'eau

Résistance aux chocs

Résistance aux chocs

Et aux agents chimiques
Résistance au vieillissement & conditions climatiques Résistance au vieillissement et conditions climatiques, Inocuité

Généralement, c'est cette résine plastique utilisée qui va définir le profilé de la lame, c'est-à-dire si elle sera pleine ou alvéolaire, ainsi que la proportion de bois ou autre fibre naturelle. En effet, les 3 résines n'ont pas les mêmes propriétés mécaniques. Ainsi le PVC va nécessiter moins de fibre naturelle (bois, lin...) que le PE/PP et sera approprié pour des lames alvéolaires.

>> La fibre naturelle (bois, lin, chanvre, cosse de riz...) procure au produit une esthétique proche de celle d'une lame en bois. Les fabricants européens utilisent principalement de la farine de bois dur ou de résineux, car ce sont les types de bois les plus répandus sur le continent. Cependant, d'autres fibres végétales sont utilisables, en fonction de la promiscuité géographique des ressources à disposition. Ainsi, la marque Océwood utilise de l'anas de lin, cultivé localement et disposant des même propriétés mécaniques que le bois ; certains fabricants chinois proposeront des lames composites à partir de fibre de bambou, mais beaucoup d'autres fibres végétales sont à l'étude : coque de noix, noyau d'olive, chanvre, balle de riz, rafle de maïs pour ne citer qu'eux.

Pas un mais des bois composites

Type de résine plastique, type de fibre végétalequalité des pigments, proportion de chaque composant, nature des additifs, forme des profilés... il n'existe pas un mais des bois composites. En effet, chaque fabricant a sa formulation qui fait de son bois composite un matériau unique. Difficile donc de comparer plusieurs produits entre eux... cependant certains critères permettent de reconnaître une lame composite de qualité

A propos de bois...

Si le bois composite est un matériau à part entière au même titre que du carrelage, de la pierre ou du PVC, il est pourtant très légitime de le comparer au bois naturel.... Moins glissant, plus cher, moins d'entretien, plus solide....  Voici donc un petit récapitulatif des principaux avantages du composite sur le bois naturel.

Avantages Points de vigilance 
  • Durable
  • Imputrescible
  • Sans entretien structurel
  • Non glissant
  • Solide
  • Esthétique proche du bois
  • Grand nombre de coloris disponibles
  • Pas d'imperfections ni de nœuds
  • La densité du produit : plus elle est haute, mieux c'est
  • Le taux de bois : trop de bois entraîne de la reprise d'humidité (qui entraîne elle-même des déformations)
  • L'esthétique : la lame doit présenter une surface lisse, peu mouchetée. 

A ceux-ci peuvent s'ajouter d'autres qualités en fonction des fabricants : lame qui ne grise pas, peu de reprise d'humidité, imperméabilité, aptitude à être poncé, etc. 


La nouvelle génération de bois composite est déjà bien répandue !

Grâce à la co-extrusion, certains fabricants proposent aujourd'hui une lame composite recouverte d'une fine peau en polymère. Imperméable et donc plus résistante et plus simple à nettoyer, elle représente aussi une nouvelle techniques pour donner encore plus de personnalité à la lame, tout en gardant une esthétique proche de celle du bois. Fini le plastique qui ressemble à du plastique ! 


Lame co-extrudée Optima Eko d'Océwood

Un usage qui évolue

Majoritairement connu pour le platelage, c'est-à-dire la terrasse, le bois composite répond pourtant parfaitement à d'autres usages : pontons, plages de piscines, lieux publics, mobilier urbain, façades, garde-corps, claustra et clôtures en sont autant d'exemples. En effet, ses attributs en font un matériau de choix pour l'aménagement extérieur

Crédits Photos : Océwood

Les articles liés