Nouvelle génération de terrasses composites : De quoi s’agit-il ? 

Nouvelle génération de terrasses composites : De quoi s’agit-il ? 

Publié le : 22/10/2013 09:55:04
Catégories : Terrasses

Déjà bien répandue sur le marché américain, la lame composite co-extrudée a fait son apparition en France récemment. Recouverte d’une couche protectrice, elle voit ses avantages décuplés : imperméabilité, résistance supérieure aux tâches et particulièrement au gras et tenue exceptionnelle de la couleur sont autant d’argument qui en font la petite favorite de l’année 2013. Des qualités qui devraient séduire bon nombre de français la saison prochaine !

Une méthode de production bien connue de nombreuses industries, adaptée par les fabricants de bois composite : la co-extrusion. 

Jusqu’alors utilisée dans l’emballage, l’industrie paramédicale, ou l’équipement intérieur à des fins de protection, d’esthétisme ou encore d’isolation, la co extrusion est arrivée dans le domaine du bois composite il y a maintenant quelques années. 

Basée sur le principe de l’extrusion (l’une des principales méthodes de production de lames en composite), la co-extrusion consiste en l’ajout d’une fine pellicule en polymère (c’est-à-dire la matière plastique) sur la lame. Lame et pellicule sont extrudées simultanément de façon à obtenir un produit multicouche. 2 couches dans le cas les lames de terrasse composite.   

Une lame revêtue d’une peau en polymère, ça sert à quoi ? 

Cette fine peau sert d’enveloppe de protection à la lame. Formée de matières plastiques, elle est résistante, imperméable et « fixe » la surface de la lame, comme un vernis pour encore plus de stabilité du produit. 

Embossée, lisse ou nervurée, la pellicule confère à la lame une esthétique unique et un design subtil. 

 


A chaque fabricant sa technique de co extrusion et son esthétique de lame….

Quelles conséquences sur la qualité de la terrasse ? 

Grâce à ce triple apport mécanique, votre terrasse composite voit ses avantages et donc votre confort décuplés : 

La lame composite co-extrudée : L’alliée du nettoyage facile

Enrobées dans une couche polymère (PVC ou Polyéthylène selon les fabricants), les lames de terrasse composite coextrudées ne sont plus poreuses, contrairement aux lames composites classiques. Ainsi, les tâches ne s’incrustent pas et s’enlèvent d’un simple coup d’éponge humidifiée.

Même le gras s’enlève rapidement (bien que ce ne soit pas une raison pour laisser ce genre de tâche s’imprégner !). Sauces, vins, graisse, peinture… autant d’agressions auxquelles la terrasse composite coextrudée est désormais étanche. 

Une tenue incomparable de la couleur

Si les lames composites de qualité ne présentent qu’un léger pâlissement au cours des mois suivant la pose, une lame de terrasse co-extrudée assure une couleur stabilisée à la tenue remarquable. En effet, la couleur est emprisonnée dans un polymère 100% pur, donc sans teneur en bois. Le bois est le composant naturellement à l’origine du pâlissement de la couleur, notamment par la perte de son tanin. Sans bois, la stabilisation de la couleur est optimale ne varie que peu avec des pigments de qualité. 

Un bois composite aux finitions toujours aussi esthétiques

A chaque fabricant ses secrets de process de finition, cependant grâce à une technologie toujours plus maîtrisée, les lames composites co-extrudées présentent des finitions travaillées, à l’esthétique toujours proche de celle du bois naturel. Embossées, lisses, gravées ou nervurées, elles prouvent que même un plastique pur peut, à s’y méprendre, prendre l’apparence du bois !


Terrasse composite Optima Eko Carbone par Océwood®

Le bois composite, un matériau résistant

En plus des 3 arguments cités ci-dessus, cette couche supplémentaire apporte encore plus de résistance à la lame. Non seulement aux conditions climatiques (gel, pluie, UV notamment), mais aussi aux chocs.   

La terrasse en bois composite co-extrudé vous séduit ? N’hésitez pas à demander des échantillons auprès des différents fabricants afin d’avoir un bon aperçu et de comparer leur finition, leur qualité et leur coloris. 

N’oubliez cependant pas que de tels process de production et de finition engendrent des coûts. Ces terrasses « nouvelle génération » sont donc proposées à des tarifs plus élevés qu’une terrasse composite dite « classique ». Comptez entre 60 et 130€/m² hors accessoires pour une durée de vie de plusieurs dizaines d’années. 

Le composite, la possibilité de s'inscrire dans une démarche d'éco-conception

Pour conclure, et face à des problématiques de réchauffement climatique, nous ne pouvons faire l'impasse sur la possibilité la plus importante qu'offre la coextrusion : certaines marques telles qu'Océwood® on saisit l'opportunité qu'offre une telle peau pour développer de nouveaux procédés de fabrication qui permettent d'intégrer du PVC recyclé au coeur de leurs lames, et ce afin de lutter contre l'enfouissement des déchets plastiques. Les produits recyclés ayant généralement la réputation de ne pas avoir une finition esthétique, la peau protectrice apporte la finition et le design. 

Une véritable avancée technologique pour le monde du composite ! 

Les articles liés